Rencontre avec Isabelle Mortz, chef de Projet Petites Villes de Demain.

Le 26 avril, avec la signature de la convention d’adhésion « Petites Villes de Demain » entre la Ville d’Avallon, la Communauté de Communes Avallon-Vézelay-Morvan et l’État, Avallon entre dans un nouveau programme national. Rencontre avec Isabelle Mortz, chef de Projet Petites Villes de Demain.

Quelle est votre mission en tant que chef de projet ?

Après une mission sur l’assistance aux entreprises dans le cadre de la Covid-19, j’ai été recrutée en tant que chef de projet Petites Villes de Demain. L’objectif de ma mission ? Consolider un programme de revitalisation du centre-ville à horizon avril 2022 pour une durée de 6 ans.

Pourquoi avoir postulé à ce poste ?

Je trouve cette mission passionnante et forte de sens. Elle allie tout ce que j’aime : l’analyse documentaire, la transition écologique et numérique et surtout une réflexion sur le territoire pour que la petite ville d’Avallon maintienne et développe les services déjà existants et devienne la Ville de Demain dans le cœur de tous ses habitants et de tous ceux qui ont pu un jour y séjourner.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les missions ?

Le programme m’amène à rencontrer différents interlocuteurs : des organismes publics ou privés comme par exemple des chefs d’entreprise déjà établis, des porteurs de projet, des propriétaires, les associations de commerçants, les chefs d’établissements scolaires, les services de santé, la région, etc. La dynamique commerciale, même si la compétence économique relève de la communauté de communes, entre le cadre du dispositif avec la recherche de nouveaux commerces et le recensement des espaces. L’objectif est de favoriser de nouvelles implantations et de développer les activités déjà présentes, même si la commune connaît régulièrement la venue de nouveaux commerces.

Avallon est une très belle ville avec un versant nature et un volet rural. C’est un axe à préserver et à faire savoir.

Le programme Petites Villes concerne plus de 1000 communes, pourquoi avoir choisi Avallon ?

Avallon est une très belle ville avec un versant nature et un volet rural. C’est un axe à préserver et à faire savoir. Lorsque j’échange avec les interlocuteurs, j’ai de bons retours sur Avallon et le dynamisme des commerces.  Les premiers points d’amélioration soulevés sont la prise en compte d’une activité saisonnière liée au tourisme, le manque de certaines activités et la question de la mobilité. Nous savons que nous avons un travail à mener là-dessus et nous nous y attardons.

Comment s’articulent le plan de relance et les subventions Petites Villes de Demain ?

Les dispositifs Petites Villes de Demain s’intègrent dans le plan de relance gouvernemental. « Petites Villes de Demain » est un appui en ingénierie de proximité avec un programme national et une réflexion au niveau de différents partenaires financiers.

Que souhaitez-vous apporter à la Ville d’Avallon ?

Il y a deux volets. Le premier est celui d’un regard nouveau et impartial, via une approche structurée et transverse des sujets et le dialogue avec les parties prenantes internes et externes.

Le second est de créer de nouvelles synergies entre les acteurs. Plus il y a des synergies entre les acteurs, plus on se connait, mieux on comprend les intérêts de chacun, et ainsi on partage de objectifs communs, une identité et on s’organise. Les synergies et la connaissance des autres permettent de créer de nouveaux projets innovants contribuant à l’attractivité territoriale, j’en suis persuadée !